vendredi 25 septembre 2020

Films de famille réalisés par Bernard Poullet

Films de famille réalisés par mon père depuis les années 50 à 1973 lors de la grève contre la loi Debré sur les sursis militaires. Cliquez sur le lien suivant pour accéder aux films.

4 commentaires:

  1. Tout un pan de vie familiale!....çà nous ramène quelques années en arrière!.... ( dans la manif de 73; les pantalons "patte d'eph."....etc!....
    JL

    RépondreSupprimer
  2. J'etais dans cette manif , j'avais preparé des banderoles dans le jardin derriere la mairie ....
    J'etais avec Olivier en term c , et je suis juste a cote sur la photo de classe .
    dans le film , le dernier plan avec Mathilde , que de souvenirs ...
    Dominique auzou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dominique.
      Je me souviens bien. Des bons souvenirs. Et aussi une triste nouvelle. Mathilde, qui était ma chérie cette année-là, a mis fin à ses jours il y a quelques années. Tu peux m'écrire à quiquengrognedieppe@yahoo.fr
      Olivier

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Je me souviens de cette manif (j'ai failli écrire "Maif"), mais étant très peu politisé à l'époque et peut-être un peu trop jeune encore, je n'en étais content que parce que cela me faisait une journée de vacances et ... je rentrais chez moi sans y participer vraiment. Ainsi allait la vie.

      Oui, les pattes d'éléphant même si cela commençait (et si mes souvenirs sont exacts) à être de moins en moins en usage. En tout cas on ne voyait plus les énormes pattes d'éléphants de la toute fin des années 60 ou du tout début des années 70. Celles que portaient notamment les jeunes gens qui allaient au Tampico.

      Pour en revenir à la manif, je ne reconnais pas grand monde car les manifestants sont filmés de loin et à l'occasion depuis, j'imagine, un endroit qui surplombe tout cela (une fenêtre qui donne sur la rue ?).

      J'ai téléchargé il y a deux ou trois ans une autre version de la manif que je n'arrive pas à retrouver où, là, je distingue quelques visages qui, sans me souvenir exactement de qui c'était (ces jeunes étaient alors un peu plus âgés que moi et n'étaient pas dans ma classe), me disent quelque chose, tout comme la tenue et l'air martial des profs ou des pions filmés au lycée Jehan Ango (les choses ont bien changé), allez savoir.

      Il y a toujours un truc qui m'étonne lorsque je regarde des films ou des reportages d'époque : les jeunes de 17-18 ans ont l'air d'en avoir 10 de plus que ceux de nos jours. Le noir et blanc, les cheveux plus longs, la barbe que certains aimaient porter ? Peut-être, mais même les filles me paraissent plus âgées et l'on imagine, plus mature que maintenant (les garçons aussi, bien entendu). Evidemment ce n'est certainement pas le cas, mais c'est bien l'impression que tout cela me donne.

      FG

      Supprimer