samedi 3 février 2018

Dieppe Bassin de Paris Seconde Guerre Mondiale


12 commentaires:

  1. je pense que,c'est le bassin du Canada;et que ce sont les paquebots (bateaux hopital "Brighton" et "Maid of Kent") bombardés et coulés, ainsi que les trains hopitaux sur le quai; par l'aviation Allemande en 1940
    JL

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu JEAN-LOUIS. En effet, les stukas ont fait cela le 21 mai 1940. Il paraît qu'il y a eu beaucoup de morts.

    Voici une adresse où l'on peut voir cette même scène de désolation, mais à partir d'une photo prise sous un autre angle. Les cheminées sont les mêmes, les grues aussi et c'est bien le bassin de Paris :
    http://www.jemesouviensdieppe.com/crbst_41.html

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme; Bassin du Canada, séparé à l'époque du bassin de Paris par le pont (et le pertuis Alexandre)pour plus de précision cela s'est passé ;quai de Québec. ( on voit d'ailleurs au fond à gauche les portiques du bassin de Paris!.)il existe des photos prisent juste après le drame qui montrent les wagons croix rouge détruits!...je ne sais plus combien de victimes il y eu!......beaucoup car pratiquement tous blessés incapables de se sortir seuls des brasiers ,où des navires entrain de sombrer!...sympa .les croix rouges sur les navires et les wagons?!...il y eu comme çà des actes "soit disant" militaires ; inqualifiables!......
      Jean-Louis

      Supprimer
  3. Exact JEAN-LOUIS, Bassin du Canada, le Bassin de Paris, si mes souvenirs sont exacts, en est le prolongement (long bassin tout au fond). Cela s'est donc passé entre le quai des Indes et celui du Québec. OK.

    Pour le Pertuis Alexandre tu parles bien entendu de celui qui fut détruit en 1944 puis reconstruit en 63.

    En 44, ce furent les Allemands qui le détruisirent (usage d'explosifs avant de partir ?) ou un bombardement allié?).

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui reconstruit à neuf, en 63, ....Nous y passâmes début 64 avec le bananier "Karukéra"....il n'y avait la place que pour "un pneu" en défense de chaque coté!....pour un ouvrage neuf sensé préparer l'avenir?....alors que la génération de bananiers suivants étaient plus gros que le "Karukéra", et que nous le savions tous????....(tous ?...pas les ingénieurs responsables en tous cas!....) il fut re-démoli;( quoique neuf!...) forcément peu de temps après; pour laisser passer les bateaux suivants!...et ?!!!...est-ce la honte?...le pont Alexandre; (tout neuf lui aussi) ne fut pas ferraillé!..vous pouvez encore le voir aujourd'hui!....transformé en rampe d'accès ferries au bassin de Paris!....où d'ailleurs, il ne sert plus vraiment non plus!......quel gâchis!!!!!...............
      Jean-Louis

      Supprimer
  4. Heureux de vous lire, le temps commençait à paraître long !
    Je viens de jeter un oeil sur Google map, il semble que les hangars et grues (caractéristiques) du quai du Quebec de notre jeunesse qui étaient les survivants de 1940 n'existent plus...
    G-M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exact!......tout a été rasé; après le silo à céréales...rasé lui aussi!......( parc à pales d'éolienne, et...coquilles St Jacques...vides bien sur!...que vont-ils en faire???...)
      JL

      Supprimer
  5. Jean-louis, tu évoques le Karukéra, je me souviens quand il m'est arrivé de m'occuper des "navires sélectionnés" à la Météo maritime à Paris que le "Cargo polytherme KARUKERA" (c'était son appellation sur la couverture du carnet) figurait toujours dans les premiers au palmarès en nombre et qualité des observations météo en mer (le message SHIP envoyé toutes les trois heures).
    As-tu fait partie des officiers qui effectuaient ces observations ?
    G-M

    RépondreSupprimer
  6. Non, à l'époque....(1964 ) j'étais jeune mécano!.... Mais nous avions "raflé" le "Ruban Bleu" sur les Antilles ( rotations en vitesse commerciale )au bananier Allemand "Horn Cap"...
    Plus récemment mon fils sur le "Toucan" (Maritime Nantaise) faisait ce genre de relevé.
    JL

    RépondreSupprimer
  7. Avant que les satellites permettent de voir par en haut ce qui se passe là où il n'y a personne, ces observations étaient vraiment indispensables !
    Pour revenir au sujet, je trouve que la remise en état du port après guerre a été remarquablement rapide car vu le nombre d'épaves (et des grosses) un peu partout, il parait étonnant que moins d'une dizaine d'années après tout ait été évacué. Je dis cela car mes plus anciens souvenirs visuels doivent remonter à 1952/53 et je n'ai pas l'impression d'avoir vu de carcasses de bateaux même tout au fond du bassin de Paris...
    Qu'en pensez-vous mes contemporains ?
    G-M

    RépondreSupprimer
  8. Je me souviens bien d'un ponton-bigue Belge, le "Salvor" je crois qui travaillait à plein temps ,avec scaphandriers ( en "pieds lourds")à la remise en état des quais et relèvement d'épaves, c'est sur , (mon père me l'a dit!),que dès Octobre 1944, ils s'y sont mis!...on a eu aussi un ponton bigue ( énergie vapeur),qui resta longtemps bassin de Paris.sans accès au port la ville se mourrait!....( ils ont aussi arasé les deux épaves du travers des jetées!
    je me suis occupé (dans les années 90 ) avec une vedette pilote ( la "Sterne") équipée d'un "Boomer" et d'un magnétomètre tracté; pour situer avec précision les restes de ces épaves,afin de les enlever dans le cadre du projet d'allongement de la jetée Ouest.ce qui fut fait( par le "deeper-dredge" "Popeye" des hollandais,avant l'arrivée des caissons qui aujourd'hui sont la jetée elle-même.
    JL

    RépondreSupprimer
  9. J'ai aussi connu, la "Dieppe III " à vapeur;au charbon;renflouée et opérationnelle;mais devenue obsolète. ( mon père l'avait commandée) vite remplacée par la "Dieppe IV" (Diesel -électrique) plus moderne, que tout le monde a connu. le "Jehan Cousin" aussi renfloué, à vapeur chauffe au charbon, avec passerelle découverte!....(refondu entièrement dans les années 58-60) toujours à vapeur, mais chauffe au mazout.moins pénible pour les chauffeurs!....et passerelle fermée!...(plus confortable pour manœuvrer dans les intempéries!...)
    JL

    RépondreSupprimer