samedi 26 novembre 2016

Bernard Noël, alias La Mélie

Une pensée pour mon ami Bernard Noël, alias La Mélie qui nous a quittés vendredi 18 novembre à l'âge de 91 ans. Beaucoup se souviennent de son billet d'humeur dans les colonnes des Informations Dieppoises, des Contes de la Mélie illustrés par Philippe Dumas. C'était aussi un Libre Penseur de longue date. On le voit de dos sur la deuxième photo, avec son feutre au rassemblement à la mémoire de Jean Puech, libre penseur, maire de Neuville-lès-Dieppe, mort à Dachau, déporté pour avoir refusé de dresser une liste de ses concitoyens pour le STO.




3 commentaires:

  1. Quel malheur ! Un homme que j'ai bien connu lorsque j'étais adolescent et pour qui j'ai toujours eu la plus grande estime. Je me souviens notamment de quelques dimanches passés avec son fils Quai du Tonkin, de la visite admirablement guidée des "souterrains" près du Vieux Château, des oeuvres de Zola qu'il m'avait gentiment prêtées et que j'avais dévorées, des Contes de La Mélie qu'il m'avait dédicacés, de ses attentions, aides et soutiens multiples.

    Dans les services de la ville de Dieppe, les ouvriers avec lesquels j'ai eu l'honneur de travailler deux étés de suite, l'appelaient respectueusement et amicalement le "professeur Tournesol", sans doute pour son savoir car je n'ai jamais constaté qu'il était étourdi.

    Je ne dirai pas "Dieu ait son âme", car je ne suis pas certain que cela lui plairait. Peut-être que cela le ferait rire après tout. En tout cas je pense très fort à lui et à toute sa famille.

    Pour moi, c'était assurément un grand monsieur (et il l'est toujours, n'en déplaise à la faucheuse. Point d'imparfait donc).

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il aurait souri, c'est sûr, à propos du repos de son âme. Et pour le professeur Tournesol aussi. Je me souviens, lors d'une de mes visites. Lui, le mécréant collectionnait les christs en ivoire. Il me présentait sa collection et montrant sa plus belle pièce rigolait en disant "Encore un que les curetons n'auront pas".
      Olivier

      Supprimer
  2. Je lisais ses textes de "la Mélie", mais je ne le connaissais pas personnellement. Il semble avoir été un sacré personnage!......
    JL

    RépondreSupprimer