samedi 28 mai 2016

Dieppe : Garage Laffillé 1944.


Merci à Sophie T. pour le partage. On aperçoit la maison Miffant en piteux état.




14 commentaires:

  1. Impressionnant.

    On voit sur la troisième photo, suspendue une partie arrière, enfin je crois, d’un véhicule.

    Ca a dû souffler très fort.

    S’agit-il du résultat d’un bombardement ?

    1944 ? peut-on dater plus précisément ? En août ? A la libération ? Au départ des Allemands ? Ou peu de temps avant ?

    Quant à la Maison MIFFANT, sur la première photo, outre l’état de la toiture et une cheminée qui est de travers, elle semble bien RESISTANTE, (c’est sans doute pourquoi elle est encore debout).

    L’école Louis VITET semble épargnée ??

    Et sur les ridelles du camion « THOUMYRE », que signifient les premières lettres « FL » ?

    Est-ce un véhicule de l’entreprise « THOUMYRE » qui était avenue de Vauban ?

    Nombreuses questions.

    Merci d’avance d’éclairer ma petite lanterne.

    Barcos

    RépondreSupprimer
  2. Il s'agit peut-être de la société "Thoumyre, fils", Société de charbons et agglomérés fondée en 1885 (22 quai Bérigny, Dieppe). En fait je n'en sais rien, mais peut-être. Pour FL ou FI, pas la moindre idée.

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que j'y pense,et toujours dans le prolongement du message ci-dessus, peut-être THOUMYRE FI(LS), mais alors il manque LS (LS non peint, effacé ou autre chose ?).

      Fausto.

      Supprimer
    2. Peut-être aussi, comme cela arrive parfois, "FLs" (avec "s" minuscule que l'on ne voit pas sur la photo si c'est en minuscule) pour fils. Ce n'est pas très correct comme abréviation, mais je l'ai constaté pour certaines raisons sociales.

      Fausto.

      Supprimer
    3. Enfin, pour la société Thoumyre, elle était située Quai Bérigny avant la guerre (le bassin Bérigny fut comblé dans les années 30). Le Quai Bérigny deviendra le Bd. Pétain à l'époque que vous savez, puis le Bd. de la Libération, puis le Bd du Général De Gaulle (toute une évolution onomastique marquée au sceau de l'histoire).

      L'entreprise Thoumyre existait-elle encore en 1944 ? Le camion de la photo appartenait-il à cette entreprise située tout près ? Le type de camion semble se prêter aux activités de cette entreprise (je pense que oui) ?

      Autant de questions pour lesquelles je n'ai pas de réponses (simples pistes donc).

      Enfin, pour la datation, je ne sais toujours pas. Pour les destructions, il y en eut déjà dans le secteur à l'angle de la rue D'Écosse et de la rue Décroizilles en mai 1940(bombardement allemand), mais je pense que celle que l'on voit sur la photo vinrent après. Aucun élément ne me permet de savoir si la photo fut prise avant le 1er septembre 1944 (libération de Dieppe) ou après.

      Fausto.

      Supprimer
  3. Ces photos sont le resultattention des bombardements des 4 et 1940. Ile s'agit bel et bien du garage L'affilié et de la maison MIffant

    RépondreSupprimer
  4. 4 et 5 juin 1940. Désolée mais les correcteurs automatiques n'en font qu'a leur tête,!

    RépondreSupprimer
  5. Et c'est bien un camion de Thoumyre fils qui est en bien piètre position dans le garage détruit parien les bombardements.

    RépondreSupprimer
  6. Et c'est bien un camion de Thoumyre fils qui est en bien piètre position dans le garage détruit par les bombardements.

    RépondreSupprimer
  7. Juste au dessus du camion, son train avant, projeté et encastré dans le mur par le souffle de la bombe

    RépondreSupprimer
  8. En cherchant plus de détails sur l'entreprise Thoumyre, je découvre que l'usine aurait cessé son activité en 1959. J'aurais pourtant parié avoir vu bien plus tard des camions "Thoumyre-Graigola" chargés de boulets encore fumants... eh-bien j'aurais perdu !
    G-M

    RépondreSupprimer
  9. Il me semblait également que l'entreprise THOUMYRE GRAIGOLA existait encore à la fin des années 60.
    Je passais devant pour aller au stade Maurice Thoumyre pour jouer au foot.
    Il s'agissait peut-être alors d'une autre société qui avait repris l'activité. La SCAC peut-être ?
    Barcos

    RépondreSupprimer
  10. Qui peut m'expliquer quel est le lien entre l'entreprise "Thoumyre Fils" et l'entreprise Thoumyre Graigola ? J'imagine qu'il y a derrière cela une évolution. Qui connaît l'histoire de cette entreprise ?

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux m'empêcher d'insister car j'ai bien peur qu'il y ai une certaine confusion.

      D'une part vous trouverez à http://dieppe.et.sa.region.free.fr/DIEPPE%20EN%20VIEUX%20PAPIERS/imgcol/imgcol_30/_00128.htm un document qui montre que l'entreprise Thoumyre Graigola, située Quai de Norvège, existait encore en 1969 et qu'elle n'avait donc pas cessé ses activités en 1959 comme stipulé plus haut avec, nonobstant les réserves dictées par l'expérience (GM).

      Par ailleurs, l'entreprise Thoumyre Fils située jusque dans les années 30 au 22 quai Bérigny est-elle l'ancêtre de Thoumyre-Graigola ? Sans doute va-t-on me donner une explication et éclairer ma lanterne (sur la photo c'est Thoumyre Fils, pas Thoumyre Graigola. C'était la même entreprise ?).

      Fausto.

      Supprimer