mercredi 6 avril 2016

Faubourg de la Barre.



32 commentaires:

  1. Le trois-mâts, la mer, le navire avec sa proue à gauche. Le blason de la ville de Dieppe ? De jolies sirènes en tout cas.

    Faubourg de la Barre, route du lycée, quelque centaines de mètres après la Société très générale de la bande à Bonnot (1968 ?).

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore un "s" manquant à "quelque(s)" pour faire plaisir à un de mes amis internautes, voir cosmonaute (nous le sommes tous un peu).

      Me suis-je trompé au sujet du blason ou des armoiries ? Et puis pourquoi ce trois-mâts se trouve-t-il au 44 du Faubourg de la barre ? Il doit y avoir une raison. Pourquoi du reste "de la Barre" ?

      FG

      Supprimer
    2. N'ayant aucune réponse j'ajouterai "elle a bon mast et ancre et quille". Le chérubin perché sur les hauteurs, tout comme les deux charmants supports ne me démentiront pas.

      Fausto.

      Supprimer
    3. la porte de la barre était la barrière de l'octroi.

      Supprimer
    4. Mon quartier de jeunesse. J'habitais au 35.

      Supprimer
    5. Faubourg ou rue de la Barre ? En face de l'ancienne Providence ?

      Fausto.

      Supprimer
    6. Oui et devant il y a lecole michelét je crois. J'ai su qu'il y avait aussi des jardins a l'emplacement de l'école. J'ai vu les plans chez un dieppois qui me les a montré

      Supprimer
  2. MERCI BEAUCOUP JPT. Il s'agit donc de la barre ou barrière d'octroi qui délimitait l'entrée de la ville, si j'ai bien compris. Alors j'imagine que le faubourg (fors de bourg), comme toute extension (du XIXe siècle ?) s'est fait au-delà des murailles primitives (mises à mal au XIXe siècle ?).

    Je ne sais pas qui a mis cette photo sur le web (Olivier ? JL ?), mais elle me semble particulièrement intéressante.

    Ce 44 du faubourg de la Barre doit avoir une histoire, laquelle ? Moi qui suit bien loin de Dieppe et n'ai que quelques souvenirs fugaces de tout cela, j'aimerais bien savoir. Si quelqu'un sait ...

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  3. "qui suis", bien entendu. Cela ne s'arrange pas. Comme dirait fort justement un ami internaute., il serait bon de se relire avant d'envoyer quoi que ce soit. Ce n'est apparemment pas mon cas.

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois Fausto; mais c'est à vérifier: que c'était le "Chevalier de La Barre" ...je vais fouiller dans mes archives....
      JL

      Supprimer
    2. Ou son père ou grand-Père?....
      JL

      Supprimer
    3. Oui, c'est très intéressant JL. Je connais ce "voltairien" qui a tès mal fini, mais c'était Abbeville ... Un ascendant alors lié à Dieppe ?

      J'avais lu dans le temps un article sur ce chevalier. C'était lié à la libre-pensée et c'était en rapport avec un arbre(c'est codé sur le plan onomastique, le "coupable", qu habitait peut-être au 35, se reconnaîtra).

      Bon, plus sérieusement, tout cela me paraît très intéressant et si des internautes développaient ? Et cette maison du numéro 44 ? Qui nous en parle?

      A moi. Au secours !

      Fausto.

      Supprimer
    4. Pour apporter du grain à moudre j'ai lu une intéressante explication au sujet de cette "barre" qui nous renverrait plutôt au maritime.

      L'actuelle quartier de la Barre était sans doute il y a des siècles battu par les flots et il y aurait eu là un épi ou un barrage et donc une barre dans le sens d'obstacle ou barrière.

      Bon, je ne sais pas si on sait exactement d'où vient le nom du quartier, de la rue et du Faubourg, mais il semble qu'il y ait un certain nombre d'hypothèses. Pour celle que je viens de citer voir : https://books.google.fr/books?id=hek7AAAAMAAJ&pg=PA22&lpg=PA22&dq=rue+de+la+barre++dieppe+origine+du+nom+de+la+rue&source=bl&ots=_oxT4WTInr&sig=hXgPepFpoLEYiYXqJJDyObac_0M&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiunta4hYDMAhWG1BoKHYKPCwAQ6AEIJjAD#v=onepage&q=rue%20de%20la%20barre%20%20dieppe%20origine%20du%20nom%20de%20la%20rue&f=false

      En réalité, je ne garantis rien, je ne fais que suivre, si j'ose dire ... les flots.

      Chevalier de La Barre (comme à Montmartre ?), barre d'octroi ou encore épi, barrière, obstacle (version maritime) ? Allez savoir ...

      Si l'on peut nous donner davantage d'informations sur tout cela, tant mieux. Je remercie d'avance les internautes.

      Et puis, moi qui suis très têtu, je me permets de remettre en avant ce n°44 (son histoire ... Qui sait ? Je ne demande qu'à apprendre).

      Fausto.

      Supprimer
  4. C'est aussi un peu mon quartier, j'ai habité rue Toustain, mais je dois dire que je n'avais jamais prêté attention à cette maison aux armes de Dieppe. Auarait-elle accueilli un quelconque service municipal ?
    Pour la Barre, il y a une autre explication que l'octroi, c'est celle d'un barrage pour empêcher l'entrée de la mer. J'avais trouvé ça dans un bouquin du XIXème siècle où figuraient les deux explications.
    G-M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos mails se son croisés GM, c'est en effet ce que je viens d'écrire et qui apparaît bizarrement au-dessus de ce que tu as publié pourtant juste avant moi (4 minutes avant). Bizarreries du net.

      Fausto.

      Supprimer
  5. Fausto pour le Chevalier de la Barre il fut décapité en 1766 pour impiété : il avait refusé de se découvrir au passage d’une procession. Un cours portait son nom au Havre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ALAIN. C'est en effet ce qui est sous-entendu plus haut : "qui a tès mal fini" (avec un "r" en moins que j'avais aussi oublié, pour faire comme d'habitude).

      Sévèrement soumis à la question, ledit chevalier fut exécuté sans autre forme de procès (si j'ose dire).

      Fausto.

      Supprimer
    2. Le cour a été dépaptisé par Ruffenach. Il s'appelle "Frataci" maintenant. Mais une nouvelle rue passant près du Mac Do s'appelle désormais rue du Chevalier de la Barre.

      Supprimer
  6. Je ne comprends pas très bien. Vous semblez parler du cours du Chevalier de la Barre (maintenant cours du commandant Fratacci au Havre, cours dont les Libres Penseurs avaient demandé la restitution du nom d'origine) ? Une nouvelle rue donc, dites-vous, s'appelle rue du Chevalier de la Barre. Celle qui donne sur le quai Colbert ?

    Fausto.

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  7. Oui Fausto, j'ai déjà observé ce désordre chronologique dans les échanges. Heureusement que l'heure apparaît, on aurait cru que nous avions copié l'un sur l'autre !
    G-M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Point de copie, mais du bon sens, l'envie de dialoguer, d'échanger, d'être humains et de répondre aux questions que l'on pourrait se poser (même à 0 h 14 ou à 0 h 18 du matin). Je crois que c'est cela un blog positif. Quant au désordre chronologique, il est bien secondaire, mais c'est vrai que cela peut perturber pro tempore.

      Fausto.

      Supprimer
  8. Et toujours rien sur cette maison. j'aimerais tellement connaître son histoire, aussi courte soit-elle.

    FG

    RépondreSupprimer
  9. Je ne sais pas ?.....qui pourrait savoir çà ?... c'est le blason de Dieppe, mais à part çà ?....
    JL

    RépondreSupprimer
  10. Toujours pas de réponse à la question initiale : pourquoi ces armoiries ? On pourrait peut-être avoir plus de détails sur cette maison et ses occupants en consultant les recensements anciens, malheureusement, en Seine-maritime, ces archives ne sont pas en ligne. Si quelqu'un un jour passe à Rouen, c'est consultable. Autre piste, les archives municipales mais je ne sais pas si les recensements y sont conservés.
    G-M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cher GM, j'ai bien compris ce que tu veux dire par le mot "occupants", mais peut-être serait-il souhaitable, au cas ou quelqu'un en aurait l'idée, de rappeler qu'il ne faut pas parler des personnes qui occupent actuellement cet immeuble. Respectons grandement la vie privée. Moi, tout comme toi, je ne parlais que d'histoire. Pourquoi en effet ces armoiries sur la façade et quelle histoire de l'édifice pourrait-on rappeler ? Les temps passés, certes, mais le respect pour les présents.

      IL est vrai que l'histoire (j'ai bien dit l'histoire) de cette maison m'intéresse, mais n'ai pas les moyens de savoir.

      Alors, encore une fois si quelqu'un ... (je crois que c'est notre message qu'il est bon de préciser).

      FG

      Supprimer
    2. Je disais dans un message que j'ai essayé d'envoyer (mais cela ne fonctionnait pas) que mon "ou" devrait-être un "où" et que cela faisait un peu cours du primaire, cours de primaire que je n'ai peut-être pas mérités étant donné ma très mauvaise prestation un certain nombre d'années après.

      Fausto.

      Supprimer
    3. Bon, on essaie de faire tout ce que l'on peut pour attirer le commentateur, quitte à faire le "guignol" très répétitif (ce n'est peut-être pas la bonne solution, j'en conviens).

      Peut-être cependant que parmi vous il y a quelques "oreilles" (et plus elles seront grandes, mieux cela sera, surtout si elles donnent lieu à des langues). Et oui, pourquoi ces armoiries sur cette façade ?

      Comment voulez-vous que nous le sachions si vous n'intervenez pas.
      Ma "science" (avec guillemets, des très gros guillemets, croyez-le bien) est pauvre et j'aimerais tant que vous apportiez la vôtre.

      Comme dirait GM, "pourquoi ?". C'est un peu cela, et surtout cela, la question.

      Si vous ne répondez pas, on ne vous en voudra pas, mais si vous le voulez bien et le faites ...

      Les gars, c'est Dieppe (et ce n'est pas n'importe quoi).

      Fausto.

      Supprimer
  11. En effet Fausto, j'aurais du préciser que ce sont les occupants d'autrefois que l'on pourrait trouver en consultant les recensements de la fin du XIXème ou début du XXème siècle. Pas question d'embêter les habitants actuels du 44.
    G-M

    RépondreSupprimer
  12. Bon, pour meubler, nous pourrions parler de la maison d'à coté "LA POMME", débit de boissons tenu pendant des années par Madame LUCIEN.

    Barcos

    RépondreSupprimer
  13. ....Oui!....parce que au sujet de ce portail?....on sèche!......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ET moi à plus forte raison !

      Par ailleurs et pour rebondir, "Pomme" cela me rappelle la Normandie, le cidre (de Longueville ou de Saint-Aubin, Vento, près de Tôtes, pour ne citer que ces endroits) et une bonne vieille chanson qui disait je crois "Ma pomme, ma pomme, c'est moooooiiiiiaaaaaa ! Ch'ui aimé comme un roi ...).

      S'agissant de maison plus que de "moi", il doit s'agir de "toit". Jeu de mots mis à part, alors ce bistrot ... Une photo, une photo ...

      Fausto.

      Supprimer
  14. J'ai contacté une connaissance FB(tu es de dieppe si) il n'a rien trouvé lui aussi sur le 44.Au passage sur si tu es ....... de très intéressantes photos sur les fouilles archéologiques de la Maison MIFFANT

    RépondreSupprimer