dimanche 8 novembre 2015

Le Petit Paris vers 1900



Dieppe vers 1900. Le Petit Paris au Pollet Photographe inconnu. Photographie argentique. Plaque stéréoscopique 6x13 cm Collection Bernard Lallement.

27 commentaires:

  1. Magnifique ! On peut trouver du reste sur le net une vue un peu plus ancienne (1874) qui suggère que 30 ans plus tard la maison n'avait pas beaucoup changé, Pas même l'escalier à droite. Voir : http://dieppe.et.sa.region.free.fr/DIEPPE%20EN%20PHOTOGRAPHIES/imgcol/imgcol_42/_00013.htm

    C'est bien la place qui est au nord de la rue Guerrier et pas très loin de la rue Quiquengrogne, n'est-ce pas ?

    Tiens, pourquoi la place du Petit Paris? Il doit certainement y avoir une raison.

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que le fait que le Petit Paris fut un lieu de plaisir coquin explique le choix de l'appellation "Petit Paris"...
      Olivier

      Supprimer
    2. Merci OLIVIER ! Entre le Petit Paris et la rue des Bonnes Femmes (qui était un petit enfer) il y avait donc tant au Bouduc qu'au Pollet de l'activité et plus particulièrement ce commerce-exploitation ou cette exploitation commerciale vieille comme le monde, dit-on.

      J'ai vu plusieurs documentaires et lu plusieurs ouvrages sur la question et cela ne devait pas être la joie pour les filles (sans jeu de mots et sans inversion). Enfin, les noms sont restés.

      Autre chose, le filet qu'il y a sur le côté de la maison, comment s'appelle-t-il ? C'était pour la pêche à pied j'imagine ?

      Fausto.

      Supprimer
    3. Un "pousseux" de taille respectable... Pour aller taquiner la crevette grise. On dit aussi haveneau, mais cela fait snob ;+)) Pour le bouquet j'utilise des "raquettes" ( havenet).

      Supprimer
    4. MERCI ! C'était la taille qui m'impressionnait. Je me suis dit il y avait peut-être à l'époque des requins échoués sur nos plages plutôt que des crevettes à ramasser, mais enfin si l'on m'assure que ce sont des grises. Cela fait quand même grand ...

      Je vois quelques "pousseux" moins surdimensionnés à :

      http://dieppe.et.sa.region.free.fr/DIEPPE_PAR_LES_LIVRES/LES%20OUVRAGES%20SUR%20LA%20PHOTOGRAPHIE/DIEPPE%20-%20ENTRE%20DEUX%20MAREES/Dieppe%20-%20Entre%20deux%20marees.html

      Cela nous ramène à 1968 et sans doute à une saine lecture.

      Fausto.

      Supprimer
  2. Si ; par hasard, vous passez du coté du quai du Carénage;"au Coup de Roulis" il y a cette photo,en ....21 x 27 affichée au mur, parmi pas mal d'autres de la même époque!....
    ( à la foire aux harengs, il fait griller...sur le trottoir, ce qu'on savourera ...à l'intérieur!..
    JL

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais aimé aller tanguer au "Roulis" et tu me mets l'eau à la bouche. Malheureusement ce ne sera pas possible.

    Sadique, tu n'as pas honte de faire souffrir un pauvre homme ! Un sacré supplice de Tantale que tu m'infliges, JEAN LOUIS.

    Arrête (il y a un jeu de mots) mon cher hareng (tiens, le FCD a fait match nul à Quevilly. Pas mal ! Allez les H ... !).

    Quand je serai à la retraite j'aurai tout le temps pour aller à ma fête aux harengs. En attendant j'ai au moins mon Quiquengrogne et ce n'est pas si mal, croyez-le bien.

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  4. Je voulais venir cette année pour la foire aux harengs et quand j'ai voulu réserver un hôtel il y a un mois ils étaient déjà complets. Pas de harengs donc ! J'associe la periode du hareng au pâté aux poires de fisée est ce toujours d'actualité ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah le Pays de Bray ! Sa poire et son pâté se dégustent en octobre, je crois. A la Toussaint. Maintenant pour la foire aux Harengs, je ne sais pas. Il faut sans doute demander à JL ou à Olivier qui nous diront.

    Fuasto.

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien je viens de lire qu'à Dieppe c'est pour la foire aux Harengs. Dégustation de ce pâté en Normandie à l'occasion des Foires aux Harengs, alors j'imagine que cela doit être le cas encore à Dieppe.

    Allez Catherine, une recette pour la route à : http://www.maison.com/cuisiner/desserts/recette-pate-poire-fisee-1349/

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  7. le pâté aux poires de fisée est toujours d'actualité!... De nombreuses Boulangeries ou Pâtisseries en proposent....mais en pays de Caux aussi ,bien sur! et à Dieppe en particulier.
    ( pour Catherine: Hors hôtels, as-tu cherché les locations.de gites?)
    JL

    RépondreSupprimer
  8. Merci Fausto pour la recette mais en Bretagne je ne trouve pas de poires de Fisée, lorsque j'ai demandé à mes collègues de travail s'ils connaissaient cette variété de petites poires rouges, ils m'ont dit : "ah c'est des poires à cochons que tu veux!" Les malheureux !

    RépondreSupprimer
  9. Non, Jean Louis il est vrai que je me suis limitée aux hôtels mais j'y arriverais l'année prochaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les hôtels "périphériques", côté Saint-Aubin (je ne citerai pas de noms pour éviter toute pub), on peut trouver de la place à des prix tout à fait acceptables pour une prestation acceptable aussi.

      Indubitablement Dieppe ne relève pas du coup de fusil, tant pour un certain nombre d'hôtels que pour un certain nombre de restaurants. En tout cas moi je vois tous les ans bien pire, vraiment bien pire en d'autres lieux et pour une prestation parfois minable.

      Ne nous plaignons pas. Les commerçants, si je m'en tiens à ce que j'ai vécu cet été ont beaucoup changé. Serviables et sympas dans l'ensemble (ceux que j'ai rencontrés en tout cas). Rien à voir avec ceux que j'ai connus jadis et il n'y a pas si longtemps que cela.

      Ces commerçants comptent assurément parmi les principaux ambassadeurs de notre ville et ils ont tout intérêt à être excellents.

      Oui, les poires de Fisée : il faut les cuire et on ne les trouve pas partout. Normal, C'est normand et c'est du coin (un peu plus que normand donc. En clair de chez nous. Bon, d'à côté. Le Pays de Bray en somme. Non, pas en Somme, en Normandie).

      Fausto.

      Supprimer
    2. Sous mes faux airs nationalistes et de militant du "Front de Libération de la Normandie" (je plaisante), la production de la poire de Fisée a toujours été confidentielle. Je ne sais même pas si on la produit aujourdh'ui autant qu'avant du côté de Forges notamment.

      Fausto.

      Supprimer
    3. Sous mes faux airs nationalistes et de militant du "Front de Libération de la Normandie" (je plaisante), j'affirme haut et fort que la production de la poire de Fisée a toujours été confidentielle. Je ne sais même pas si on la produit aujourd'hui autant qu'avant du côté de Forges notamment.

      Fausto.

      Supprimer
    4. http://encreviolette.unblog.fr/2012/11/08/un-dessert-de-Toussaint-le-pâté-de-poires-de-fisee/
      j ai trouve cet article fort inintéressant au sujet de ces poires ......
      claudie

      Supprimer
    5. fort intéressant !!!

      Supprimer
    6. Plus qu'intéressant. Consistant en tout cas. J'y ai appris un tas de choses.

      Fausto

      Supprimer
    7. c est le but du partage
      claudie

      Supprimer
    8. J'ai eu très peur car hier le texte internet sur les poires de Fisée avait disparu, mais ce matin j'ai eu le plaisir de voir qu'il était de nouveau en place.

      Quant à mes plaisanteries liées au Front de Libération de la Normandie (que je pensais avoir inventé, voir plus haut), je viens de constater que ce Front existe vraiment. Alors pour ne pas marcher sur ses plates-bandes et me démarquer, je compte créer le "Front de Libération du "Bout-du-Quai". JEAN-LOUIS, seras-tu des Nôtres ?

      Fausto.

      Supprimer
  10. On est partis des harengs pour aller vers les poires alors j'ai moins honte d'être hors sujet ! Ma question concerne la charcuterie : Quand j'ai vécu à Dieppe (années 50/60) mon pâté préféré était le "foie piqué". Dans mes rêves, je me voyais déjà rentrer dans une charcuterie pour en demander une belle tranche... Je ne suis repassé par ici qu'en 2008 et plus la moindre trace de "foie piqué". Un boucher-charcutier de Varengeville m'a dit que c'était trop compliqué. Quelle déception ! Quelqu'un se souvient t'il de cette spécialité ?
    G-M

    RépondreSupprimer
  11. Le foie piqué (Dieppe d'il y a quelques dizaines d'années ? Marché ? Place Nationale ? Près de l'église Saint-Jacques ? ) ne me dit plus grand chose. En revanche le mijoté de lotte piqué oui (restaurants).

    Pour le foie piqué j'ai trouvé cette recette. Est-ce la bonne ? Cela ne semble en effet pas très simple à préparer :
    https://www.google.fr/search?q=front+de+lib%C3%A9ration+de+la+normandie&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=ylhEVtWMDsjpapmPpLAO#q=%22foie+piqu%C3%A9%22

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  12. Merci Fausto mais non, ce n'est pas ça ! Le "foie piqué", on l'achetait chez tous les charcutiers en ville (Coquet, Cabouret) et au marché celui de M. Boust place Nationale devant le portail nord de Saint Jacques. Son apparence est celle d'un pâté avec des couches superposées alternées foie/pâté. Après, il est vrai que le nom correspond mieux à la préparation belge que tu as trouvée qui est un foie entier piqué de lard. Tant pis, je range mon pâté dans les grandes énigmes du passé !
    Pour revenir aux poires de Fisée, il serait intéressant de savoir si l'on peut s'en procurer chez un pépiniériste du pays de Bray car j'en planterais bien un chez moi (ce qui pousse dans le pays de Bray doit bien arriver à pousser dans la Brie où il y a encore des poiriers à cidre aux fruits d'ailleurs immangeables) je vais chercher.
    G-M

    RépondreSupprimer
  13. http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFiche=421
    tout en bas de cet article
    en rouge : il est propose de recevoir un greffon , après inscription de votre adresse mail
    souhaitons que ce greffon prenne ...
    en attendant la dégustation de ce pâté aux poires de
    Fisee
    un peu de patience
    claudie

    RépondreSupprimer
  14. http://www.fruitiers.net/fiche.php?NumFiche=421
    tout en bas de cet article
    en rouge : il est propose de recevoir un greffon , après inscription de votre adresse mail
    souhaitons que ce greffon prenne ...
    en attendant la dégustation de ce pâté aux poires de
    Fisee
    un peu de patience
    claudie

    RépondreSupprimer
  15. Merci Claudie, effectivement, ça vaut le coup d'essayer ! Il faudra de la patience mais peut-être aussi un talent de jardinier que je ne suis pas sûr d'avoir.
    G-M

    RépondreSupprimer