mercredi 28 octobre 2015

Dieppe vers 1900 Vue stéréoscopique


Dieppe vers 1900. La jetée, entrée du chenal. Photographe inconnu. Photographie argentique. Plaque stéréoscopique 6x13 cm Collection Bernard Lallement.

23 commentaires:

  1. Moteur (vapeur j'imagine) et voile. En 1900 cela devait être un, bateau "moderne".

    Sur l'emplacement du camping de mon enfance et même un peu avant, la morgue ?

    Fausto.

    RépondreSupprimer
  2. C'est effectivement la morgue ( à droite )
    A l'extrême gauche , on dirait que l'estacade de bois est abimée?....choc avec un bateau?...
    Quand au bateau de pêche lui-même, il est armé à la pêche appelée au "bâton" à Dieppe ( genre de chalutage ;sans panneau, à ouverture fixe ) qui a perduré jusque dans les années 75 . Les deux derniers Dieppois à avoir pratiqué cette forme de pêche étaient le "Jacques Henri II" et le "Pierre Josette". Ce système permettait surtout de travailler en zone de "ridins", à la recherche de turbos, barbues, et autre poissons plats.
    Il est visiblement à vapeur, mais a encore un grand "tape-cul" et une espèce de trinquette, sur le mât d'artimon.qui devait je pense lui permettre "d'éventer" au mieux son chalut au moment du filage.
    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci JEAN-LOUIS pour ces informations sur la "pêche au bâton".

      Par ailleurs, outre le Pavillon de secours aux noyés, on voit bien les sémaphores et Bonsecours qui datent du XIXe siècle,

      Quant à l'estacade, elle semble plus qu'abîmée. Je dirais plutôt coupée ou défoncée. Bien que n'étant pas connaisseur, je ne crois pas que ce soit le résultat d'une forte tempête qui n'aurait certainement pas causé de tels dégâts dans un chenal, mais plutôt, comme tu le suggères, le résultat d'une collision avec peut-être une dégradation ultérieure plus conséquente encore. Il fallait très certainement retaper tout cela et cela a dû être fait.

      Fausto.

      Supprimer
    2. La collision est du reste plus que probable. Voilà ce que l'on peut trouver à (Archives Départementales)Ì: http://www.archivesdepartementales76.net/instruments_recherche/FRAD076_IR_S_004S_Mers_Ports_suite.pdf

      "[...] correspondance, rapports (1915) ; avaries
      causées à l’estacade nord par le chalutier « Ihamrock » :correspondance, rapport, plan (1915) ; Avaries causées à l’estacade sud par le chalutier « Emma » correspondance, rapports, plan (1915) ; avaries subies à quai par le vapeur« Augusta » : correspondance, plan (1916) ; avarie causée à l’estacade nord par le chalutier à vapeur « Alsace ».

      Les collisions avec les estacades étaient monnaie courante tout comme les avaries à quai s'il faut en croire les événements répertoriés et rappelés à l'adresse indiquée..

      Fausto.

      Supprimer
    3. Enfin, JEAN-LOUIS, et sous ton contrôle, il est difficile d'imaginer autre chose que la vapeur avec une telle cheminée., Face à la vapeur, symbole de progrès au XIXe siècle (trains, bateaux, machines), le diesel de notre ami Rudolf, inventé puis mis au point à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, ne s'impose que dans la deuxième moitié du XXe siècle. Cela faisait quand même moins de fumée, était moins "sale" et plus performant que la vapeur, moins dangereux et plus sûr, plus puissant surtout que les premiers moteurs à essence.

      Fausto.

      Supprimer
    4. C'est cela Fausto,
      en dehors d'ailleurs de la cheminée; typique des vapeurs;on voit bien la grosse sortie d'eau, à la coque; du réfrigérant ou du condensateur. et de plus , les voiles sont inertes, alors que visiblement le bateau avance à belle allure!.
      JL

      Supprimer
  3. Je vois des cavités dans les falaises du côté de la "Femme Grosse". S'agit-il de gobes ou vivaient les gobiers chassés par les Allemands durant la seconde guerre mondiale ?

    On m'a souvent parlé des gobes, mais je n'arrive pas exactement à les situer. Au Pollet bien entendu. Là ? Ailleurs aussi ? Du côté du Bas-Fort blanc ? (qui n'est bien entendu plus le Pollet).

    Je sais en tout cas que l'on utilisait ce terme aussi pour les habitations troglodytes de la portion normande de la vallée de la Seine. Quelqu'un sait-il d'où vient le nom gobe ? C'est masculin ou féminin ?

    Fausto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "où" et non pas "ou". I'm really sorry for the mistake.

      Fausto.

      Supprimer
    2. http://www.quiquengrogne-dieppe.com/2013/03/les-gobes.html
      voila!
      C.D

      Supprimer
    3. Merci CD, ce sont de magnifiques photos qui suggèrent bien la dureté de la vie pour ces gens (cela devait être un peu plus qu'humide et sans doute bien peu propice à vivre longtemps et en bonne santé. J'imagine la durée de vie moyenne de ces personnes ...).

      Mais par rapport à la photo qui nous intéresse, ces trous dans la falaise étaient-ils des gobes ? Existait-il des gobes ailleurs qu'au Pollet ? Qu'elle est l'origine étymologique du nom "gobe" ? (j'imagine que comme pour le nom de la ville "Dieppe", les hypothèses ET les explications doivent être variées).

      Le mot, par ailleurs, est-il masculin ou féminin ? J'ai entendu dire "un gobe". Une "gobe" ?

      "Help" pour le béotien que je suis.

      Fausto.

      Supprimer
    4. Oui, au-delà des images, je reconnais les dialogues auxquels j'avais moi-même participé et une réponse: il y avait des gobes au Bas-fort Blanc, mais encore ...

      Fausto.

      Supprimer
  4. Demandons à Alain!.....( qui me traite parfois de....gobier!..) Ah!...ah!...ah!...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que l'humour est de mise. Oui, ALAIN, dis-nous et dénonce donc ton camarade anonyme (ce qu'il y a de bien dans ce blog c'est que l'on n'est pas obligé de se prendre au sérieux tout en l'étant. Merci donc pour l'intervention).

      Eh oui ALAIN, on veut savoir. Et puis, pour dire toute autre chose, comme dirait JL, bientôt la foire aux Harengs (et à la coquille Saint-Jacques).

      C'est en novembre, n'est-ce pas ? Et ça grille, il y a des arêtes, mais de la saveur, du monde et puis peut-être ... Riton la Manivelle, Menil'muche et le XIXe siècle ... Pas mal, ça anime, ça égaye et ça instruit.

      Fausto.

      Supprimer
    2. Il y a des travailleurs et des hommes courageux, "au sang de hareng" et la pêche dans les veines, qui remettent cela après un naufrage, et de simples mangeurs de poissons qui profitent de la pêche et du spectacle (j'en fais partie et il est vrai que c'est plus facile).

      La foire aux Harengs donc. Symbole dieppois, ces harengs ? Certes oui, rayures ou pas. FC Dieppe, hareng en tout cas (qui se porte ma foi fort bien en ce moment : une petite montée en Nationale 1 ?).

      L'éternel et envahissant Fausto au nom de ce que j'aime : ma ville. Des gens comme moi (avec leurs origines) sont toujours fidèles à leur racines et pour moi c'est avant tout Dieppe).

      Fausto.

      Supprimer
  5. Fausto sue wiktionnaire gobe :filet de pêche en eau douce;gobbe boulette pour engraisser les volailles .Maintenant est ce que l'extraction de calcaire servit à l'amendement des terres arables?

    RépondreSupprimer
  6. Dans ce cas ce serait donc "un gobe", mais est-ce directement lié aux gobes dont nous parlons ? L'aspect maritime et l'activité du pêcheur (les gobiers étaient essentiellement des pêcheurs, je crois) semblent aller dans ce sens.

    Merci ALAIN.

    RépondreSupprimer
  7. Ou Fausto en analogie avec gobe mouche car pour ce faire tu ouvres grand la bouche ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas. Quel rapport avec nos gobes troglodytes ? L'ouverture ?

      Fausto.

      Supprimer
    2. Pardon ALAIN, il vaudrait mieux dire "troglodytiques" plutôt que "troglodytes" pour les gobes. Mea Culpa.

      Fausto.

      Supprimer
  8. ÉTYMOLOGIE
    Le radical gob paraît appartenir au celtique : gaélique, gob, gab, bouche, irl. gob, bouche, bec ; kimry, gwp, bec. Gob dans un patois anglais a le sens de mâchoire et y vient probablement du celtique. L'anglais gob, bouchée, vient du français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit ALAIN, mais quel est le rapport avec nos gobes ? (je me répète). L'ouverture dans la falaise? Le filet ?

      Le mot "gobe" (qui signifie filet ...) venant de "gober", qui lui-même viendrait des racines que tu mets en exergue, on pourrait penser en effet que nos "gobes" sont à mettre en relation directe plus avec le filet qu'avec l'ouverture. Maintenant je n'en sais rien et je dis sans doute des âneries (ce qui est loin d'être impossible).

      Fausto.

      Supprimer
  9. Pour moi c'est le sens bouche et par extension la grotte

    RépondreSupprimer
  10. C'est le chalutier à vapeur "NORD" qui est sur la photo

    RépondreSupprimer