mardi 4 février 2014

Vue du port après-guerre


Une vue intéressante sans doute prise depuis le toit de l'usine Robbe. On distingue le pertuis Lavoinne en arrière-plan.
Merci à Catherine de la Moissonnière et à Sophie Tabesse.

21 commentaires:

  1. Deux beaux liberty ships

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un cargo....qui n'est pas un" liberty" mais qui est armé;. le ferry boat à la rampe, ainsi que le petit cargo au grill du quai Guynemer avec une inscription de coque que je ne parviens pas à lire?!! m'incite à penser que cette photo serait antérieure à 45!...plutôt fin 39 début 40?...
      JL

      Supprimer
  2. Et un port en plein activité.
    Olivier

    RépondreSupprimer
  3. On ne peut cependant pas dire que les installations portuaires étaient au top. C'était un peu normal après la guerre (seconde moitié des années 40 j'imagine. Une date plus précise peut-être ?).

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1945, puisque liberty ships il y a ? Au premier plan, un chalutier de l'armement Mallet ? Bon, moi je m'en remets à votre sagesse, à votre savoir et à votre expérience que je n'ai évidemment pas.

      Par ailleurs, le Pertuis Lavoinne c'est bien le passage entre l'arrière-port et le bassin Duquesne, passage qui n'existe plus de nos jours ? Si oui et si je ne me trompe pas encore une fois, quand fut-il comblé (le mot, j'en ai conscience, est mal choisi).

      FG

      Supprimer
    2. Les quelques années après-guerre.
      Olivier

      Supprimer
    3. Le pertuis Lavoinne a été comblé en 1952.
      Olivier

      Supprimer
    4. Pour établir un lien avec ce qu'a dit plus haut JEAN-LOUIS, je crois que l'affaire est assez simple. Si l'on ne voit pas la manufacture des Tabacs dont le bâtiment fut détruit en 1942, c'est que la photo fut prise après 1942, sinon, c'est avant le débarquement des Canadiens.

      Le problème, c'est que je ne vois pas grand chose car ladite manufacture devrait se trouver en haut à droite de la photo et je ne sais même pas, de surcroît, si elle entre dans le cadre de la photo. En tout cas je ne la vois pas et penche plutôt pour une réalité postérieure à 1944-45.

      FG

      Supprimer
  4. Jean Louis en Mars 1941 feu vert du Congrés américain pour la construction des liberty ships

    RépondreSupprimer
  5. En effet, construction de cette "flotte de la liberté" de 1941 à 1945. Merci mon Franklin !

    FG

    RépondreSupprimer
  6. Oui Alain ,mais il ne pu en entrer à Dieppe...pas avant 45, et encore...après un sérieux dragage!...les "Liberty's ships" jaugeaient autour de 10 000 t et avec leur tirant d'eau, Dieppe était "limite maxi" !....
    Celui de la photo, de toutes façon n'est pas un Liberty..
    On ne peut voir si la manufacture est toujours là?...elle serait hors cadre .de plus il n'y a aucune trace de destruction causées par les Allemands ...à leur départ?
    Voilà ce que j'en pense, au vu des éléments de la photo.; mais je me trompe peut-être?....
    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JEAN-LOUIS, il est possible que tu aies raison pour la manufacture de Tabacs, bien que normalement on aurait dû la voir dans le prolongement du quai Duquesne et au fond, à gauche de ce dernier, mais pour ce qui est des Liberty ships, je crois qu'un certain nombre d'entre eux jaugeaient entre 7000 et 8000 tonneaux, à moins que tu aies voulu parler de tonnes. Voir à titre d'exemple : http://www.messageries-maritimes.org/strasbourg.htm

      Enfin, concernant les dégâts de la guerre, j'imagine que beaucoup ont dû donner lieu à réparation après la guerre. Le quai qui apparaît au premier plan n'est pas, par ailleurs, très "en forme".

      FG

      Supprimer
  7. Il y a aussi une inscription de coque sur le cargo , du milieu, mais celle là non plus je ne parviens pas à la lire,!
    au fond , le long de la cale sèche, il y a un chaland et un remorqueur, qui pourrait être ...le "Jehan Cousin" ?...Si on pouvait identifier le ferry-boat....on aurait l'époque!...( le "daffodils" a coulé au large de dieppe début 45.)
    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L"e HMS Daffodil (le seul à s'être vraiment appelé Daffodil (la mine devant Dieppe en 1945) à http://www.grieme.org/pages/daffodil.html

      FG

      Supprimer
  8. Suis comme toi pour les noms sur les coques W quelque chose pour celui du milieu et tu as surement raison pour TF DAFFODIL,surtout qu'en bas à gauche il y a comme un MP TOMMY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais mettre en ligne d'autres photos prises à la même époque. Ca aidera à dater.
      Olivier

      Supprimer
  9. En agrandissant la photo sur la cargo au milieu du port on distingue les lettres : CS ??? OSU ??ECA
    Il y a aussi d'autres inscriptions sur celui qui est accosté derrière ? E ( espace) ???LEJE ... il me semble ?
    A suivre !!!!

    RépondreSupprimer
  10. D'après une réponse à ma question sur le forum netmarine ce serait bien le DAFFODIL à cause des hublots sur sa coque l'IRIS n'en ayant pas.Je vais essayer sur un autre forum

    RépondreSupprimer
  11. FAUSTO là je suis désolé je viens de trouver une photo à la carpente train ferry N°3
    http://www.lner.info/ships/GER/ferry3.shtml

    RépondreSupprimer
  12. Il s'agit certainement du Daffodill un survivant de la première guerre qui s'appelait à cette époque le TF3. Il subira des modifications importantes en particulier la perte des 2 cheminées latérales pour n'en conserver qu'une. Curieusement et çà je l'ignorais il utilise le même poste que durant la première guerre à savoir les plots de la carpenterie. Pour dater cette photo, la fenêtre de tir est relativement étroite puisque le Daffodill si c'est bien lui coulera le 17 mars 1945 après avoir heurté une mine juste en face de Dieppe.

    RépondreSupprimer
  13. Complément à mon message précédent, il y a quelque chose d'intrigant. Car le pertuis Lavoinne que l'on voit assez bien en haut au centre de la photo semble intact. Or il est bien connu que les allemands l'avaient considérablement endommagé aux niveau des deux bajoyers le 31 aout 1944. En agrandissant au maximum la photo, il n'y a pas de traces ce ces destructions. Entre le 31 aout 44 et le 17 mars 45 date du naufrage du présumé Daffodill il serait étonnant que le pertuis eut été remis en état.. La photo serait donc postérieure au 17 mars 45 et le ferry ne serait donc pas le Daffodill

    RépondreSupprimer