mardi 12 novembre 2013

Après les grandes marées




14 commentaires:

  1. Les coureurs de grèves, et les ramasseurs de bois "flotté",
    ( en vue d’œuvres d'art.), vont se régaler!...
    C'est là qu'on voit : tout ce que charrie les rivières....se retrouve, forcément à la mer!....
    Quant à notre "Grand Pont", toujours vaillant; il effleure toujours l'eau...
    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup d'arbustes tombent de la falaise entre Pourville et l'Ailly.
      Olivier

      Supprimer
    2. Absolument, mais il y a aussi , par la rivière d'Arques, un gros flux d'arbres de toutes tailles! que l'on voit passer lors des Jusants, après tempêtes et/ou grande marées! ( qui parfois, doivent être dégagés, car ce sont des dangers pour la navigation)
      JL

      Supprimer
    3. Savez-vous quelque chose à propos des ramasseurs de "bois flotté" des temps anciens ? Je serais heureux que l'on m'en parle (us et coutumes, activité, etc.) ? J'imagine que cela devait se faire n'est-ce pas ? Et ces raisons artistiques relevant des temps modernes, qu'elles sont-elles ? Que fait-on de ce bois ?

      Avec la plus grande des ingénuités en la matière (j'espère qu'en l'espèce je ne m'écarte pas du thème que je devine cependant sans en être certain).

      FG

      Supprimer
  2. Faut-il suivre le thème ou mettre en valeur ce pont portant le nom de ce rémois, figure politique des temps anciens ? On eut en tout cas la bonne idée de nommer ainsi notre pont.

    C'est à n'en point douter un "monument" dieppois, une histoire, qui comme toute histoire relativement récente renvoie à des souvenirs, mais aussi à un patrimoine (et ce dernier n'est pas n'importe quoi : respectons-le et mettons-le en valeur).

    Que l'on n'y touche point ! (au cas où ce serait encore d'actualité).

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains malheureusement que son remplacement soit toujours d'actualité. Il fonctionne à merveille.
      Olivier

      Supprimer
    2. Il est toujours d'actualité effectivement que le pont soit retiré pour être remplacer. C'est du moins ce que souhaitent ardemment ceux qui sont en charge de le faire sauter...
      Dans l'immédiat, on n'entend plus parler de rien car c'est bientôt... les "municipales" et il ne faut pas trop brusquer les électeurs. Après le mois fatidique de mars 2014, il est fort possible que les "initiateurs" de ce projet mettent en cette idée en chantier.
      Qui de nos jours, pourrait mettre les pieds dans le plat pour empêcher une telle bêtise?

      Supprimer
    3. Le faire classer aux monuments historiques?

      Supprimer
  3. Quant on sait que les Anglais; chez nous; ont réussi à sauver "leur" pont ( Pégasus bridge ) !.....Pourquoi ne pas sauver notre pont Colbert ?!...qui est quand même une image ( fonctionnant ) d'une technologie plus que séculaire?...
    JL

    RépondreSupprimer
  4. Dans les temps anciens....ceux qui ramassaient le bois "flotté", s'en servaient surtout, pour se chauffer!...
    Aujourd'hui, c'est pour faire des sculptures, à base de collage,cloutage et / ou peinture. cela fait, selon la forme et l'inspiration de l'artiste des formes originales ou fantasmagoriques; mais dans l'ensemble, assez harmonieux, voire abstrait!....
    Sans oublier, tous ceux qui ramassent les plastiques et autres saloperies, pour dépolluer les plages!...on en parle peu, mais quel boulot!....
    JL

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. JEAN-Louis, il paraît aussi que le bois flotté sert à faire des séchoirs traditionnels à poissons dans les Pays du nord. Je viens de l'apprendre. Il paraîtrait que ce serait aussi une source de pollution, mais en même temps, et c'est beaucoup plus positif, un nutriment pour certaines créatures marines lorsqu'il se décompose.

      FG

      Supprimer
  6. On trouve de tout en matière "d'oeuvres en bois flotté" de l'attrape touriste fabriqué à la va-vite et pas toujours sur place aux vrais réalisations pour certaines assez étonnantes (un lit a baldaquin majestueux trouvé sur le net) Si tu souhaites voir quelques unes de ces oeuvres, Fausto, un artiste nommé Patrick Nicol qui habite à quelques kilomètres de chez moi, à Sarzeau présente ses réalisations sur un site nommé "Fortune de Mer" tu jugeras par toi même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci CATHERINE. C'est noté.

      FG

      Supprimer