lundi 28 octobre 2013

Avis de tempête.






22 commentaires:

  1. Comme le montre ces superbes photos!.....
    imaginez, la même chose, avec pleine mer, et un coëf. de 115!
    de la sur-cote à cause de la zone dépressionnaire; le vent passant NNE......et vous avez, le "pourquoi" la drague s'était couchée dans l'avant-port!.......CQFD.
    JL

    RépondreSupprimer
  2. Tu as vu sur la dernière photo les deux inconscients?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Belle-île, ce fut un mort pour une telle imprudence.
      Olivier

      Supprimer
    2. OUI ALAIN, et surtout ceux de la dernière photo. Si tu l'agrandis, tu verras un adulte avec un enfant tout près des vagues (que l'adulte ne soit pas malin, soit, mais l'enfant n'y est pour rien. Tu me diras que c'est parce que l'adulte n'est pas malin qu'il emmène justement un enfant avec lui. Ceci étant, si vous jugez qu'il n'y a pas de danger, alors c'est moi qui ne suis pas malin).

      FG

      Supprimer
  3. Me revoilà.

    Cette tempête me rappelle la supercherie de la "Marée du siècle" lorsque j'étais gamin. Un "attrape touristes" apparemment. Ces derniers, après moult publicité, étaient venus de l'intérieur des terres, voire de l'étranger pour ce qui n'était qu'une simple tempête pas plus violente que celle que suggère sur les photos trois et quatre.

    Une interrogation toutefois (pour de vrai) : en regardant la jetée Ouest et justement le Phare Ouest (Far West temporel cette fois), je ne reconnais plus l'ensemble ou on allait pêcher soit avec des cannes et des mitraillettes à blanches ou à maquereaux, soit avec des collerettes (en quête d'étrilles). J'ai en effet l'impression en regardant ces photos, mais aussi d'autres que l'on a transformé la jetée de mon enfance en la rallongeant et en ajoutant un paquet de béton (le truc avec des trous qui mène au phare ouest). A t-on conservé la partie en bois ?

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la partie en bois, oui, je la vois maintenant sur les photos 1 e 2. Il va falloir que je mette de toute urgence de sérieux verres correcteurs.

      FG

      Supprimer
    2. tu sais Fausto, la "marée du siècle", sur le fond, n'était pas une supercherie!...ce n'était d'ailleurs pas un jour de tempête, (où là çà aurait été spectaculaire!...)
      Non, en fait c'était la "marée du siècle " à cause de son coefficient , très proche du maxi, (que en fait on atteint jamais !...) qui est de 120.
      la marée du siècle devait faire dans les 119.
      Mais......si on s'était trouvé en zone dépressionnaire, ce qui aurait généré une sur cote,avec un vent fort , (comme le jour du chavirage de la drague!..) on aurait effectivement vu quelque chose de "Hors normes"! ( d'où l'appellation "du siècle" )
      JL

      Supprimer
    3. tu sais Fausto, la "marée du siècle", sur le fond, n'était pas une supercherie!...ce n'était d'ailleurs pas un jour de tempête, (où là çà aurait été spectaculaire!...)
      Non, en fait c'était la "marée du siècle " à cause de son coefficient , très proche du maxi, (que en fait on atteint jamais !...) qui est de 120.
      la marée du siècle devait faire dans les 119.
      Mais......si on s'était trouvé en zone dépressionnaire, ce qui aurait généré une sur cote,avec un vent fort , (comme le jour du chavirage de la drague!..) on aurait effectivement vu quelque chose de "Hors normes"! ( d'où l'appellation "du siècle" )
      JL

      Supprimer
    4. tu sais Fausto, la "marée du siècle", sur le fond, n'était pas une supercherie!...ce n'était d'ailleurs pas un jour de tempête, (où là çà aurait été spectaculaire!...)
      Non, en fait c'était la "marée du siècle " à cause de son coefficient , très proche du maxi, (que en fait on atteint jamais !...) qui est de 120.
      la marée du siècle devait faire dans les 119.
      Mais......si on s'était trouvé en zone dépressionnaire, ce qui aurait généré une sur cote,avec un vent fort , (comme le jour du chavirage de la drague!..) on aurait effectivement vu quelque chose de "Hors normes"! ( d'où l'appellation "du siècle" )
      JL

      Supprimer
    5. Je ne sais pas ce qui s'est passé?!.....Mais le texte est passé....TROIS FOIS?????....
      Mystère?!.....
      JL

      Supprimer
    6. Oui JEAN-LOUIS, je ne discute pas cela. Tu oublies cependant que cette "Marée du Siècle" avait été associée (à dessein ?) à la notion de tempête et que cela avait été, si mes souvenirs sont exacts, fortement véhiculé comme étant un spectacle son et lumière à voir ABSOLUMENT. De là à penser que ...

      Je n'étais pas bien vieux à l'époque, mais je crois me souvenir du tapage qui entourait l'événement bien avant qu'il n'ait lieu. Sur ce point, s'il te plaît, ne me dis pas le contraire. A moins que j'aie en tête (et c'est fort possible car j'étais, je le répète, frt jeune à l'époque) ce que l'on m'a raconté ou ce que j'ai entendu plus tard sur l'événement. En effet, on en parlait encore plusieurs années après comme une supercherie commercialement parlant, ce qui n'enlève rien aux réalités que tu as émises.

      Le mieux serait de se replonger dans la presse de l'époque pour constater s'il n'y avait pas là quelque manipulation d'ordre commercial (tourisme, etc.). La presse ou des documents écrits (associations, sociétés) ou sonores (radio, TV) battant le rappel en prévision de la fête attendue sur les côtes pourraient être aussi mis à profit pour se faire une idée de la chose et de la philosophie qui présidait parfois à la présentation de l'événement futur.

      Encore une fois je ne remets nullement en question ce que tu dis, mais la supercherie pour moi relève non pas des réalités scientifiques, mais de leur instrumentalisation, avec cependant un prudent peut-être (moi, je ne garantis rien et ne fais que renvoyer à une impression qui n'est peut-être pas si fausse que cela : il faut bien vivre, comme dirait l'autre).

      FG

      Supprimer
    7. Tu as parfaitement raison!..
      J'avais d'ailleurs failli finir mon exposé, en parlant de manipulation médiatique; et de scoops.....en fait inexistants!....
      JL

      Supprimer
  4. Demain je vous envoie une photo d'un caisson "Fort Boyard" qui a servi au prolongement de la jetée. L'un d'entre eux s'était d'ailleurs échoué devant Dieppe lors de son transport.
    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais pourquoi et quand a-t-on prolongé la jetée ?

      L'expression "caisson fort Boyard" est par ailleurs très suggestive. J'imagine que comme pour les bateaux modernes, le caisson en question est synonyme de solidité et d'efficacité, mais quelle esthétique ! C'est épouvantable !

      FG

      Supprimer
  5. la jetée Ouest a été rallongée effectivement ; avec les "cubes de béton, plein de trous ronds" de ?,....250 m je crois orientée Sud----Nord Dans le même temps ,on raccourcissait la Jetée Est de ?.....30 m environ.( en supprimant le phare Rouge, remplacé par un espar tout simple rouge aussi, bien sur.)
    Du coup le port est mieux couvert du secteur Ouest, mais devient un entonnoir des secteurs Nord et Nord--Est.
    Ces travaux furent entrepris pour permettre aux Ferries d'accoster ,où ils sont aujourd-hui.
    Voilà pour te répondre Fausto .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci.

      L'accostage des ferries ne se fait-il pas côté Est ? N'est-ce pas côté Est (en face du Bout-du-Quai) que se trouve la nouvelle gare maritime à la suite de la démolition de celle du Bout-du-Quai (notre gare Urbain Cassan avec sa "toquante" dominant le marché aux poissons et le Toutvab).

      J'ai vu quelques photos du "nouveau Dieppe", mais c'est tellement différent de ce que j'ai connu que j'ai du mal à m'imaginer la chose. Il est vrai que quand je suis parti à la fin des années 70 de Dieppe, on parlait déjà de la possible construction d'un port côté Est, si mes souvenirs sont exacts, bien entendu.

      Lorsque je suis revenu à Dieppe dans les années 90, j'ai été étonné de voir un gros bateau (qui était peut-être un ferry moderne depuis l'extrêmité ouest de la pelouse. J'ai cru avoir des hallucinations, J'ai cherché à en savoir plus, me suis dirigé vers le quai du hâble pour constater d'où venait "l'apparition", mais constatant par ailleurs en chemin que l'on avait démoli "ma" villa mauresque" et pris par le temps, j'ai rebroussé chemin. J'avais du reste complètement oublié le bateau qui avait peut-être entre-temps disparu comme il était venu. Enfin si quelqu'un peut m'expliquer ce mystère, non point de Paris, mais de Dieppe ...

      A t-on par ailleurs toujours le droit de pêcher sur les jetées ? Les réglementations et interdits étant un peu partout de plus en plus nombreux et de plus en plus tatillons et sévères ... Dans le cas où ce serait toujours toléré, j'espère qu'il ne faut pas se munir d'un casque et de gants pour éviter les terribles morsures des piranhas qui foisonnent dans nos eaux (un peu d'humour).

      FG

      Supprimer
  6. Ces caissons on été construits au havre, en cale sèche; mis en flottaison, et remorqués jusqu'à Dieppe.
    Une fois positionnés, ils étaient mis en eau et coulés à leur place définitive ,sauf un qui fut mis en attente devant la plage,(mis en eau pour le poser; et pompé, pour le remettre en flottabilité,puis mis à sa place définitive..
    En fait c'était tout bêtement du préfabriqué.....mais à grande échelle!...
    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela demande tout de même un sacré savoir-faire et, j'imagine, des techniques et une technologie qui ne sont pas négligeables.

      FG

      Supprimer
  7. FAUSTO c'est le même principe que les caissons PHOENIX pour la protection des ports artificiels du débarquement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de bien nouveau alors ! Il est vrai que le Phoenix renaît toujours de ses cendres ou plutôt de ses eaux dans ce cas concret (amicale blague et merci encore pour l'information).

      FG

      Supprimer
    2. Ce sont des caissons "jarlan". Pour les courageux le site Wikhydro explique assez clairement l'historique de l'affaire et la réalisation, pour les formules de maths utilisées je sens la nausée qui arrive alors je vous laisse en prendre connaissance !

      Supprimer
  8. Catherine dans le même genre de travaux le nouveau quai des flottilles de l'arsenal de Brest pour les FREMM

    RépondreSupprimer