lundi 8 juillet 2013

Le Ferry-Boat.


16 commentaires:

  1. Oui, tout cela se passait dans l'arrière-port. L'estacade ou quai d'appontement permit de multiplier les échanges commerciaux avec la Grande Bretagne dès 1918. Des dizaines de wagons remplis de marchandises s'entassaient sur le navire auquel ils avaient accès grâce au prolongement des rails sur une rampe qui facilitait donc le passage entre deux niveaux distincts.

    On appelait aussi estacade le petit quai d'appontement sur pilotis qui se trouvait sur la plage, en face du casino. Estacade pour touristes cette fois que l'on trouve sur bon nombre de photographies anciennes. C'était là qu'accostaient de petites barques (celle du casino peut-être), mais c'était aussi là que s'entassaient au début du siècle la "bourgeoisie" en quête de "sensations maritimes". C'était aussi le paradis des baigneurs.

    FG

    RépondreSupprimer
  2. @ Fausto
    J'ai connu l'estacade des années soixante.
    J'ai même un film avec le "procu" (Feu Mr Soudé) qui plonge.
    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Était-ce la même estacade que celle qui apparaît sur les photos anciennes ? Moi qui fréquentait déjà le bord de mer dans la deuxième moitié des années soixante (toujours accompagné de ma mère, de mon voisin Philippe et de sa fameuse et sympathique grand-mère), je ne me souviens que de vestiges en bois en face de la piscine ou de la rotonde (je ne sais plus trop bien). Était-ce les restes de l'ancienne estacade ou autre chose ?

      Quant à l'estacade du ferry-boat, je sais que l'activité que j'ai décrite plus haut a duré bien peu de temps (ni toi ni moi, ni même tes parents, n'ont pu, j'imagine, la connaître). Le ferry-boat en question, selon les photos que j'ai pu voir, était un bateau large, ouvert sur l'arrière, avec la cabine de pilotage sur le devant et deux cheminées que l'on voit sur la photo que tu nous proposes.

      FG

      Supprimer
    2. Mille excuses. Lire "n'avons pu la connaître" plutôt que "n'ont pu la connaître".

      FG

      Supprimer
    3. L'estacade que j'ai connue n'avait déjà plus de plate-forme. Il y en a eu certainement eu plusieurs, d'après les cartes postales.
      Plusieurs trains-ferries ont coulé. Deux devant Dieppe les HMS Daffodil TF2 devant l'Ailly et le TF3 en 1945 devant Dieppe. Des épaves qui sont de bons lieux de pêche.
      Olivier

      Supprimer
    4. OK, je ne sais d'ailleurs pas si le bateau de ta photo est le TF1, le TF2 ou le TF3, tous construits durant la première guerre mondiale, je crois.

      Peut-être s'agit-il du TF3 dont les deux cheminées furent remplacées par une cheminée unique. C'était un Landing Ship Sternchute avec rampe arrière. Il a fini par s'appeler H.M.S. DAFFODIL (NARCISSE). HMS, sigle n'apparaissant que sur les bateaux britannique signifie Her Majesty Ship ou bateau de sa très gracieuse majesté.

      Le TF2 n'a jamais changé de nom à ma connaissance(c'est celui qui a coulé en 40). La ligne ouverte en 1918 reliait non pas Dieppe à Newhaven comme je le croyais, mais Dieppe à Southampton.

      Pour les naufrages et les pêcheurs, disons que le malheur des uns fait le bonheur des autres.

      FG

      Supprimer
  3. Bonjour à tous,
    J'étais dans le sud depuis 1 mois ( non loin du pays que chérît fausto!...) et sans ordi.!....donc je découvre seulement maintenant ce qui s'est passé sur le site!
    A ma connaissance , le "Daffodil" ( blanc : Narcisse; jaune: jonquille )est coulé à 6 miles 300 dans le Nord du port, l'autre serait par le Sud de la bouée de l'Ailly, et le 3ème quelque part au large de St Valéry; le dernier coulé, serait le daffodil, fin 44 je crois,(sauté sur une mine, quoique il a été dit qu'il aurait pu être victime du torpillage d'un sous marin de poche aperçu la veille au soir en surface, du coté de l'Ailly ?!...) et aurait, en fonction, des images déjà vues, sensiblement l'allure de celui de la photo à Olivier.
    Jean-Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le TF2 qui a coulé au large de Saint-Valéry-en-Caux le 13 juin 1940, "dégommé" qu'il fut par les canons aux mains des Allemands.

      Il ressemble en effet au bateau de la photo avec ses deux cheminées latérales, mais les deux autres (le TF3 en tout cas) avaient aussi peut-être des cheminées latérales).

      FG

      Supprimer
  4. Tout ce que vous voulez savoir sans le demander
    http://grieme.org/pages/index2.html
    Salut le vacancier
    Que tal hombre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ¿Qué tal hombre?, moi qui ne suis pas le vacancier.

      Le TF2, contrairement à ce que je viens de lire, ne semble pas s'être appelé réellement Daffodil, du moins officiellement (on peut donner ensuite le nom que l'on veut aux bateaux, surtout s'ils se ressemblent et s'ils ont une mission semblable).

      Il y avait le ferry n°1 et le ferry n°2 (TF1 et TF2 avec sur la poupe "train ferry n° 1 ou 2).

      Le HMS Daffodil, bateau de la Couronne, était le TF3. Les photos nous montrent que le TF1 et le TF2 avaient bien deux cheminées latérales. C'était aussi le cas du TF3 (rebaptisé HMS Daffodil) comme précisé déjà plusieurs fois.

      Les cheminées latérales citées furent remplacées sur le TF3 (peut-être aussi sur les autres, mais je ne sais pas) par une seule cheminée beaucoup plus large.

      Tous ces bateaux se ressemblent en fait quelque peu, comment savoir donc quel est le bateau de la photo ? (I think it's very difficult).

      FG

      Supprimer
    2. Ah, j'oubliais. TF doit certainement signifier "transferry". Sous votre contrôle, bien entendu. J'avoue que je n'en suis pas sûr.

      FG

      Supprimer
    3. Un petit ajout. Le HMS Iris était bien le sister ship du HMS Daffodil ou SS (Steam Ship ou navire à vapeur) Royal Daffodil, mais il ne fut pas rebaptisé Daffodil. Voir notamment :
      http://en.wikipedia.org/wiki/SS_Royal_Daffodil

      Le HMS Iris, sauf erreur de ma part, était le TF1 rebaptisé. Autrement dit, le HMS Princess Iris.

      FG

      Supprimer
    4. Merci pour ces précisions.
      Olivier

      Supprimer
    5. Je crois en fait que c'était : "Train-Ferry" d'où T.F. suivi du n°.
      JL

      Supprimer
  5. @ Alain
    Merci pour le lien.
    Ce n'est pas à Dieppe qu'on va bronzer...
    Olivier

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour à tous,
    Un lien pour voir des photos de ce qui doit être le TF1 Princess Iris :
    http://www.photoship.co.uk/JAlbum%20Ships/Old%20Ships%20P/index32.html
    Il y a aussi des Daffodil mais je ne sais pas s'il s'agit de ces ferries. Bonne recherches !
    G-M

    RépondreSupprimer