samedi 1 juin 2013

La vieille grue rénovée.

Le syndicat mixte du port de Dieppe a réhabilité le plus vieil outil du port.



10 commentaires:

  1. Le cabestan , à main qui servait à orienter la grue a disparu,?!..On voit encore sa place : la marque ronde derrière la grue.
    Mais la grue a juste été repeinte, elle ne peut être en état de fonctionner; même pour la photo.
    Il y avait la même au musée des chemins de fer, à Mulhouse, qui je crois ,devait fonctionner?!...Pas certain ,néanmoins.
    Jean-Louis

    RépondreSupprimer
  2. Merci OLIVIER pour "ma" grue. Oui, elle est belle. J'avoue que je l'avais quittée il y a trente ans de cela dans un sale état. Si l'on décidait de préserver d'autres pièces historiques (en état de marche, pourquoi pas ? Un pont, par exemple) du patrimoine portuaire dieppois, ce serait bien ... ce serait mieux.

    Enfin, et à titre de commentaire, je reste pantois face aux capacités d'observation de Jean-Louis. Le professionnel de la mer a donc de surcroît "un pinceau dans l'oeil" (référence artistique). Une telle précision me rappelle par ailleurs un autre des intervenants de ce blog.

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai compris maintenant JEAN-LOUIS comment devait fonctionner la grue. A l'aide d'une sorte de treuil vertical que tu appelles fort justement cabestan, tout se faisait à la force des bras.

      Je me souviens d'une de tes remarques passées. Tu nous disais que dans de telles conditions le mouvement de la grue était lent. J'imagine que son maniement ne devait pas être aisé.

      FG

      Supprimer
    2. Oui, c'est exactement çà.
      Mais tu sais, quand elle avait, en pendant au croc, une trentaine de tonnes.....il valait mieux que le mouvement soit lent!...Pour en revenir au cabestan, effectivement c'était à axe vertical ( comme un cabestan doit être)on passait croisé à 90°; 2 fortes barres de bois; ce qui faisait une possibilité de 8 hommes à pousser ( comme dans les vieilles chansons de la marine à voile :< Vire, vire au cabestan > qui à bord des voiliers, servait essentiellement à virer l'ancre.
      Jean-Louis

      Supprimer
  3. M LE VERN me semble bien renfrogné sur ta photo,aurait il eu droit à un comité d'accueil des amis du pont COLBERT?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste Alain, il semble....contrarié?!....
      JL

      Supprimer
  4. Heureusement, Madame Quiquengrogne semble l'avoir à l'oeil ! Merci pour ces photos Olivier. Je l'avais un peu oublié cette grue mais je vois avec plaisir sa vie prolongée même si elle n'est plus fonctionnelle (certains aménageurs auraient pu la trouver gènante !)
    G-M

    RépondreSupprimer
  5. Tiens FAUSTO
    http://youtu.be/gir1kgziRdc

    RépondreSupprimer
  6. ALAIN. La chanson, dit, je crois, "c'est pas le moment d'être saoul". Si l'on considère la représentation du pirate, j'y ajouterais "Et une bouteille de rhum". Cela me rappelle Bristol, mais aussi l'auberge de l'Amiral Benbow et bien d'autres choses encore. Tous les chemins, paraît-il, mènent à "Rhum".

    FG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un corsaire, nuance ... Alors pas d'île au trésor.

      FG

      Supprimer