samedi 29 janvier 2011

La piste artificielle de ski 1967


Située entre Dieppe et Pourville, après l'Hôtel du Golf, elle eut un succès éphémère. La descente ne durait que quelques secondes. Brûlures garanties en cas de chute avec les alvéoles assemblées par des peignes. Sous les broussailles, la piste existe toujours. Au pied de la falaise, les coureurs de grèves peuvent ramasser les lambeaux de la piste qui tombent à la mer.



Les deux documents ci-dessous sont tirés des Informations Dieppoises "Le journal du siècle".
http://www.infos-dieppoises.fr/JournalSiecle/Journ29Aout.pdf




6 commentaires:

  1. Il serait peut etre utile de la démonter complétement, la mer est déjà suffisamment encombrée de déchets, ce n'est pas la peine d'en rajouter.

    RépondreSupprimer
  2. Si les ajoncs ont repris le dessus bien du plaisir pour débroussailler avant de retirer ce qui doit rester de la piste.J'ai encore en mémoire les souvenirs cuisants et saigants de ces plantes lorsque qu'avec les copiains nous faisions Caude Côte -POURVILLE en cross

    RépondreSupprimer
  3. @ Alain
    Tu as une bonne mémoire. Ajoncs, ronces. Il y a même de grands arbustes. Le "club house" en demi-tonneau existe toujours. Il a été récupéré par celui qui avait monté un musée du 19 août un peu plus loin.
    Olivier

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Vous êtes sur que la piste a été construite en 1967? On m'avait dit 1968.
    Il parait qu'une des soeurs GOISTCHEL avait été blessé durant cette cérémonie.
    ++
    Jacques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut
      Oui vers 1967. Les 2 soeurs étaient là et Killy aussi. Il y a eu environ 30 clichés de tiré.
      Bye

      Supprimer