mercredi 24 mars 2010

Le paquebot Lisieux





8 commentaires:

  1. Chouette bateau pour une petite croisière dans la Manche. Plus de charme que les bateaux-montagnes actuels.

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'aimais bien le temps où les ferries entraient dans la ville, où les Anglais débarquaient en plein coeur de Dieppe,passant faire un tour dans la Grande Rue...
    Maintenant, si vous êtes piéton, c'est franchement "glauque" de débarquer au terminal au milieu de nulle part, et ceux qui sont en voiture, zou, direction les hypermarchés, sans aller en ville...
    Miss O

    RépondreSupprimer
  3. @ Miss O
    Je vous rejoins tout à fait. J'ai habité (1978) sur le quai Henri IV. C'était quelque chose quand le ferry arrivait. Et puis le train arrivait sous mes fenêtres. Une ambiance disparue que je regrette.
    Bien à vous
    Olivier

    RépondreSupprimer
  4. @ AlainUn petit bateau de près de 96 mètres de long, 22000 chevaux pour une vitesse de 25 noeuds. Mais c'était encore la vapeur.
    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je possède une carte postale du LISIEUX. si vous connaissez quelqu'un que cela intéresse, j'ai l'intention de la vendre.
      mon adresse: vmampel@yahoo.fr
      cordialement

      Supprimer
  5. J'ai connu les 4 paquebots de la ligne Dippe-Newhaven qui ont été remplacés par les car ferry Villandry, Valencay, Falaise. Le Londres et l'Arromanches avaient la coupe des bateaux d'avant-guerre. Le Brigthon ne manquait pas d'élégance, mais le Lisieux avec sa cheminée "Strombo-Valensi" en aile d'avion et son étrave à redan était vraiment un "beau" bateau.
    C'est vrai, les paquebots étaient à vapeur (chauffe au mazout), les car ferry qui les ont remplacé étaient propulsés par des moteurs diésels, moins "énergivore".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut Daniel
      tu as oublié les < cargos > SNCF Nantes ;Rennes et Brest qui secondaient les paquebots pour le fret ( propulsés, eux avec deux diésels, sur deux lignes d'arbres)
      JeanLouis

      Supprimer
  6. Le Lisieux a pris feu en pleine mer, et a été ramené à Dieppe par un bateau de pêche; il n'a plus navigué après je crois qu'il a été remplacé par le Valençay.

    RépondreSupprimer