mercredi 5 août 2009

Quiquengrogne dans Paris Normandie, sauf que...


Voilà que Quiquengrogne, le blog a les honneurs de Paris Normandie de ce jour ! Notre article du lundi 27 juillet : "Dieppe revisitée par Le Figaro" a visiblement ému les journalistes. Nous avions relevé une retouche d'image : le lycée Jean Ango avait été effacé d'une photo publicitaire.Sauf que... la lecture de l'article de Paris Normandie que nous reproduisons ci-dessous, laisse supposer que Quiquengrogne le blog, imputerait à la Municipalité cette "manipulation". Allant même, par une peu habile juxtaposition de termes ( une retouche de mots ?) laisser croire à une invective de notre part sur de supposées pratiques staliniennes... Nous invitons nos lecteurs à relire notre article. La municipalité n'est jamais citée, et pour cause, nous avions cru à une retouche faite par Le Figaro, d'où notre titre : "Dieppe revisitée par Le Figaro." Les Informations dieppoises ont repris l'anecdote, à leur compte, en l'analysant comme bon leur semblait. Soulignant avec juste raison la "publicité mensongère".

Car en définitive, il y a bien eu trucage, gommage du lycée Jehan Ango. Merci à Paris Normandie de nous apprendre qu'il s'agit d'une vieille photo ( 6 ans ) à l'initiative de l'Office de Tourisme de l'époque. Peu nous chaut, de savoir s'il s'agit d'une photo datant de la nouvelle ou de l'ancienne municipalité. Quiquengrogne, le blog, ne donne pas dans scoop, ce n'est pas son propos. Ce sont plutôt les photos et documents anciens qui nous intéressent. Ce qui est inquiétant, c'est que la nouvelle municipalité, apparemment connaissant le trucage ait laissé passer cette page de publicité avec un document, si ancien et trafiqué ! Il n'y a pas de photographe à la ville ? Heureusement qu'ils n'ont pas laissé passer un document avec une photo d'Edouard Leveau ! C'eut été drôle.
L'équipe de Quiquengrogne est prête à fournir des photos au Service Communication de la ville, en cas de besoin.


Article de Paris Normandie :



8 commentaires:

  1. Votre premier article m'avait amusé. Celui des Infos était un peu polémique, mais c'est le rôle de la presse de titiller. C'est vrai que dans l'article de PN, ceux qui n'ont pas lu votre premier article pourraient croire que vous avez une dent contre la municipalité. La lecture de votre blog ( excellent ) ne donne pas cette impression. Cela donne l'impression qu'il y a guéguerre de journalistes sur le sujet, sur les sources, un sujet pourtant bien anodin et amusant. En tout cas, merci de votre sens aiguisé de l'observation en espérant que la presse ait plus un sens aiguisé de l'information...
    Jean-Claude Bréard.

    RépondreSupprimer
  2. @ Jean-Claude Bréard
    Merci de votre sens aiguisé de l'analyse... Vous avez tout compris
    L'équipe de Quiquengrogne le blog

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de vous mettre en lien sur le dernier article de mon blog, parce que ce que je trouve inquiétant, moi Pandora, c'est qu'un journaliste : professionnel de l'information paraît-il, tourne en dérision des gens qui pointent une retouche d'image qui par essence est frauduleuse. Déontologiquement, ça me semble très douteux . Merci pour votre blog !
    Pandora

    RépondreSupprimer
  4. Vous y croyez vous à un imprimeur qui se permettrait de retoucher une photo ( supprimer un édifice !) sur une commande publicitaire d'une municipalité ? dixit Sébastien Giard, Directeur de Cabinet du Maire de Dieppe, comme on peut le lire dans Paris Normandie. Quand commande il y a, et que l'on paie pour cela en plus, il y a un "bon à tirer". Un imprimeur qui aurait "abusé" de 2 municipalités, je n'y crois pas un instant. Qu'un journaliste peu scrupuleux ait pu avaler une telle couleuvre, passe encore, mais des élus qui sont si chatouilleux sur leur look, prêts à houspiller un journaliste si celui-ci n'a pris pris leur meilleur profil, impossible.
    Faut pas prendre les Dieppois pour des gogos, quand même !
    Jean-Paul Th.

    RépondreSupprimer
  5. @ Pandora
    Merci de votre visite, chère voisine de blog. Et surtout, merci de rappeler à nos lecteurs un point de déontologie important en matière d'information au public.
    L'équipe de Quiquengrogne, le blog

    RépondreSupprimer
  6. @ Jean-Paul
    Bienvenue sur Quiquengrogne. Effectivement, la ficelle est un peu grosse. Espérons que l'imprimeur actuel n'aura pas l'envie de gommer le Château-Musée pour le remplacer par la Basilique Saint Pierre de Rome...
    L'équipe de Quiquengrogne, le blog

    RépondreSupprimer
  7. Gommer d'un coup de souris un bâtiment géré par la Région....hum....voilà qui fleure bon la guéguerre entre collectivités, quelles qu'elles soient....Enfin, ces propos n'engagent que moi !
    Annie

    RépondreSupprimer
  8. @ Annie
    D'autant plus bizarre, que la photo étant ancienne, ce ne serait pas la "verrue verte" qui a été effacée, mais notre bon vieux lycée Ango. Pour quelle raison ? Je ne vois pas un imprimeur prendre une telle décision de son propre chef.
    Olivier

    RépondreSupprimer