lundi 27 juillet 2009

Dieppe revisitée par Le Figaro

Le Figaro de Samedi 25 juillet offrait à ses lecteurs un supplément : "Guide La solitaire du Figaro".

Regardez bien ci-dessous le panorama de notre bonne ville de Dieppe. Joli ? Ca ne vous saute pas aux yeux ?






Regardez encore.
Si si. La verrue vert vif derrière le Château-Musée a disparu. Exit le Lycée Jehan Ango récemment relooké en truc vert pomme qui vous saute au yeux et jure dans le paysage.
Un petit tour par Photoshop, et hop le tour est joué. Quelques arbres rajoutés auront eu raison de la verrue.


Ci-dessous, le vrai panorama :


Dans les années 20-30, le trucage des photographies officielles était plutôt l'apanage de la bureaucratie stalinienne. On grattait allègrement les négatifs pour faire disparaître un dirigeant devenu opposant au régime. La retouche d'images est aujourd'hui à la portée de tous.

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    Evident. Tellement évident qu'il y a quelques temps, ma compagne a écrit aux journaux locaux pour les inviter à se poser la question sur la nouvelle "touche" du lycée Ango si visible de loin que même de Bon secours cela dévisage le panorama dieppois d'une façon abominable. Un personnage qui siège au Conseil général a répondu "C'est un appel, un signal donné".
    Combien de fois n'ai je pas entendu cette réponse passe partout mot pour mot, 10 fois, 20 fois peut être...
    Et lorsque le nouveau pont du pollet aura remplacé l’ancien, on aura certainement droit à une fois de plus à la même formule …
    En attendant, la retouche photo ca dépanne et les logiciels spécialisés dans le domaine permettent de rectifier assez régulièrement les choix de nos élus. Comme quoi l’informatique hein...
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. En effet, s'ils revenaient parmi nous, les spécialistes en photos de Staline adoreraient les nouvelles techniques! Et ils seraient peut-être surpris de voir les fils de leurs ennemis s'en servir encore mieux, pour des causes voisines, c.à.d. camoufler la réalité.
    Tout est dit ici ce jour.
    Et... Si la gare maritime disparue du quai Henri IV n'était pas réellement un chef doeuvre, c'était beaucoup moins laid que cette horrible et triste "marina" qui pollue le style du centre ville.
    Il parait que "c'est moderne". Cela dit, les nazis aussi en leur temps, ils étaient modernes....
    Ce port extérieur, le Dieppois que je fus se disai bien que ce serait une catastrophe esthétique, au-delà d'une utilité réelle contestable aussi...
    Bien navicalement

    RépondreSupprimer
  3. Ah je ne suis pas la seule à me dire que ce qui a été fait du lycée Ango est très laid. Pas beau du tout du tout. C'était mieux avant comme dirait l'autre. Mais bon, vert ça fait écolo c'est tendance en ce moment.
    Marilou

    RépondreSupprimer
  4. @ Marilou
    C'est plus que "tendance". Les "khmers verts nous cernent..
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. ? moi j'aime bien la couleur du lycée et je trouve que ça se marie très bien avec le paysage. je crois surtout que ceux qui n'aiment pas c'est parce qu'ils ont connu avant et qu'ils ont du mal à changer leurs habitudes visuelles...
    (hum je vais me faire des copains... j'adôre)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai un copain qui aime bien aussi. Faudra que je te le présente. Les changement dans les habitudes visuelles, olfaltives, ne me tracassent pas trop. Restent nos goûts et je n'aime pas ce vert assez naturel d'ailleurs puisque c'est dû à l'oxydation du matériau utilisé. C'est à la mode, Place Dunant à Neuville, ils ont construit un gros pavé symbolysant un container qui a pris la couleur rouille. Là, le symbole container et rouille c'est pour que les habitants n'oublient dans quel genre de quartier ils habitent.

    RépondreSupprimer