vendredi 8 mai 2009

Abraham Duquesne

Abraham Duquesne est né en 1610 à Dieppe, issu d'une famille d'armateurs. Il reçoit son premier commandemant à l'âge de 18 ans. Ses qualités de militaire et de marin ne pouvaient échapper à Louis XIV qui le fit Lieutenant-Général des Armées navales. Protestant convaincu, Abraham Duquesne refusa d'abjurer sa religion malgré les pressions de Colbert et du Roi. Il se vit ainsi refuser le grade d'Amiral. A sa mort, en 1688, ses biens furent confisqués. Sa statue ( par Dantan ) est érigée Place Nationale à Dieppe en 1844. Protestant inflexible, contrairement à l'opportuniste Henri IV, Duquesne ne pouvait avoir qu'une statue tournant le dos à l'église Saint Jacques et regardant vers son royaume : la mer.

En 1910, la ville de Dieppe organisa une grande fête pour fêter le tricentenaire de sa naissance.








Collection : quiquengrogne-dieppe.com

12 commentaires:

  1. Aujourd'hui, entouré de voitures, sa statue très mal entretenue, c'est à peine si on remarque ce fier Abraham Duquesne trônant au milieu de la place Nationale.
    A une époque où le développement durable et les déplacements doux sont sur toutes les lèvres (au moins celles des politiques) serait-ce utopique d'imaginer de nouveau une place sans voiture, un espace libre au milieu de la ville ?
    Annie

    RépondreSupprimer
  2. @ Annie
    Très bonne idée, chère Annie.
    Une place qui n'en serait que plus animée comme peut l'être la Piazza di Campo di Fiori à Rome où trône la statue de Giordano Bruno (Sans vouloir faire de comparaison entre le sus-nommé et Abraham Duquesne, bien que victimes tous deux de l'intolérance religieuse).
    Olivier

    RépondreSupprimer
  3. Oui, déjà quand j'habitais Dieppe, ça date un peu, la statue de Duquesne avait besoin d'un bon coup de brosses...
    Et qu'il tourne le dos à l'église, n'est pas trop étonnant, belle remarque! je n'y avais pas pensé.
    Il me fait penser à un autre Duquesne, navigateur sur la Ligne Dieppe Newhaven.
    (Commissaire à bord du Chartres et du Valençay)
    S'il me lit ici et maintenant, je le salue au passage!
    Bien navicalement

    RépondreSupprimer
  4. Souvenir de la Place Nationale un jour de marché:
    J'ai vu un beau jour de printemps, un énorme crabe s'évader de la poissonnerie...
    Après avoir "sauté" sous mes yeux étonnés, il traversa le parking en passant entre les voitures, ce qui lui sauva aussi la vie, pour aller vers "l'eau" sans doute par instinct et sens de l'orientation...
    Ca m'a amusé et je l'ai suivi, jusqu'à une des petites rues dont j'ai oublié le nom.
    Et l'ai aidé à terminé son trajet...

    RépondreSupprimer
  5. Diable! J'ai fait une horrible fôte dortograf!
    Cela dit, j'ai deux autres histoires de poissonnerie Dieppoise, celle de la place Nationale, l'autre à la Gare Maritime.
    (à suivre, quand sera montrée la dite poissonnerie de la Gare Maritime)
    L'une d'elles amusera sans doute Pandora, temps permettant.
    Elle monte en ce moment sur les plate-bandes de Quiquengrogne! Elle a montré la destruction des grues du port...
    Bien navicalement & bon week-end!

    RépondreSupprimer
  6. Terre minée ou terminer, peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse...
    A bientôt
    Olivier

    RépondreSupprimer
  7. Ce n est pas une histoire de religion qui lui fait tourner le dos a St Jacques ,mais pour rappeler qu il avait combattu les Anglais.Ace titre il a indirectement servi la propagande allemande.En effet au meme titre que Jean Bart,Surcouf et Napoleon a Cherbourg les statues n ont pas ete fondues durant la derniere guerre car elles regardent toutes vers l Angleterre

    RépondreSupprimer
  8. @ Alain Brai
    Pas si simple, hélas. La statue de Vauquelin qui trônait au pied du château de Dieppe regardait vers l'Angleterre. Elle a été fondue par les Allemands. Je te l'envoie par mail.
    amitiés
    Olivier

    RépondreSupprimer
  9. Peut etre etait il moins connu que Duquesne en tant que militaire ayant commence sa carriere au commerce?Et puis l emplacement de la statue ne genait il les allemands, c est presque en face de l abri de "ROMMEL" d aprers ta photo?
    Alain

    RépondreSupprimer
  10. @ Alain BRAI
    C'est possible. Au niveau national, c'est Vichy qui donnait une liste aux Allemands avec les statues à fondre en priorité : le chevalier de la Barre, Voltaire...
    L'abri Rommel était plus en bordure de falise. L'entrée existe toujours et donnait sur le blockhaus à tourelle et sur le canon de 75 toujours en place au-dessus du square des Canadiens. C'était un peu notre territoire quand on était ado.
    Olivier

    RépondreSupprimer
  11. Camille Saint Saens a lui aussi ete fondu

    RépondreSupprimer
  12. En cette époque de grande intolérance....religieuse; on voit bien que sous Louis xiv !.....c'était pas mieux!....révocation de l'édit de Nantes, entrainant ce qu'on sait, fuite des Protestants, pour éviter le pire!....et de fait ne pas accorder le grade d'Amiral, voir Amiral de France, au plus grand marin de son temps ( qui avait entr'autre vaincu le roi des mers de l'époque le Hollandais De Ruyter )et en passant bombardé le refuge des pirates Barbaresques à Alger!....tiens déjà les intégristes!!!!.....
    Jean-Louis.

    RépondreSupprimer